La technologie au service du football

Assistance Vidéo

Dans l’histoire du football, les arbitres ont souvent été la cible des joueurs, des médias ou des spectateurs, notamment parce qu’une mauvaise appréciation d’une situation critique dans un matchpouvais accordée une victoire non méritée à une équipe. Depuis que les décisions arbitrales sont soumises à la critique par une commission, il est devenu clair qu’humainement parlant il était impossible de voird’un point général,l’appréciation d’une action dans tous ses angles.C’est ce dilemme quifait naître la nécessité de faire appel à quelque chose qui apportera plus de sérénité.

L’arbitrage vidéo

Cette sérénité se trouvera d’ailleurs très appréciée chez les parieurs qui savoureront désormais le plaisir de voir leursparis sportifs désormais sur www.netbet.fr à l’abrides perturbations liées aux fautesd’arbitrage. La mise en place d’un arbitrage vidéo pour aider l’arbitre d’un match n’a pas été de toute unanimité ; pendant longtemps, un débat récurrent dans le monde du football, surtout dans les médias, entre des partisans et des opposants avait fait couler beaucoup d’encre et salive.C’est finalement à la coupe dumonde de 2018 en Russie que le recours à cette technologie a finalement étéadopté.

L’arbitre dans sa prise de décision pourra dorénavantfaire recours à la vidéo assistance, pour trancher en faveur ou contre une équipe(c’est par exemple grâce à cette assistance quel’équipe de football française au mondial 2018, a obtenu un penalty qui a signé selon le sitedesa victoire face à l’Australie 2-1. La technologie a aussi fait du bien aux spectateurs dans les stades, car avant la retransmissionsur les écrans géants, plusieurs avait été démotivé à se rendre dans les enceintes de jeux qui n’offraient pas toujours selon l’angle de vu une bonne visibilité, leur donnant ainsi d’apprécier un match mieux sur le confort de leur canapé que dans les stades.

La technologie pour les entrainements des équipes

Dans le monde professionnel actuel la technologie est de plus en plus mise à disposition des entraîneurs et des joueurs pour les séances d’entraînements. Que ce soit pour observer les tactiques de jeux des adversaires, ou bien pour analyser les anciens matchs, la technologie apporte plusieursatouts qui vont satisfaire autant les professionnels que les écoles de football. La technologie estun complément idéal de l’entraîneur qui conserve toute liberté pour contrôler puis corriger les attitudes et les gestes techniques réalisés par les gardiens de but et les joueurs de champ lors d’exercices pratiques. Que ce soit en technique individuelle, tout comme en séance collective.

La technologie ne fait pas que des heureux

Bien qu’ayant résolu beaucoup de problèmes, le recours à la technologie dans le football en général et dans l’arbitrage en particulier n’a pas fait que des heureux, selon la fédération Marocaine de Football qui a porté plainte contre le FIFA, car durant le Mondial 2018, les Lions de l’Atlas ont contesté les erreurs d’arbitrage, notamment lors des rencontres Maroc-Portugal et Maroc-Espagne. L’arbitre américain a carrément refusé de faire appel à la vidéo alors qu’elle avait été utilisée lors du match Espagne-Iran, pour invalider le but inscrit par les Iraniens.

«

»